lundi 1 octobre 2018

Mot de la semaine du 1er octobre 2018 - n°416 - Navettes électriques


Dans le domaine de la transition énergétique, il n’y a pas de petit geste, de petit pas, de petite avancée. Chaque progrès, chaque engagement compte !

Devant l’urgence environnementale, sujet majeur, je tiens à poursuivre, avec mon équipe, notre engagement naturel en faveur de l’environnement. Il y a les politiques publiques que nous impose la loi (comme le zéro phytosanitaire), mais il y a aussi les autres : celles qui résultent d’une volonté politique, d’un choix. Tel est le sens de notre démarche, celui d’une politique volontariste. Celle-ci s’est déjà concrétisée, depuis plusieurs années à travers une série d’actions :

ü  Transport

·   aide à l’acquisition de vélo (près de 20000 dossiers foyers colmariens bénéficiaires, pour un montant total de 2 M €.
·   développement des pistes et voies cyclables
·   achat groupé  de véhicules électriques avec les SEM (VIALIS, SCCU, Colmarienne du logement)
·   création de bornes de recharge pour véhicules électriques dans les parkings de la Ville
·   achat de bus propres fonctionnant au gaz naturel véhicules
·   création de parkings de covoiturage

ü  Habitat/Bâtiment :

·   aide à la rénovation énergétique de l’habitat privé :
o   depuis la mise en place du dispositif en 2009 et jusqu’à
mi-2018, environ 3 500 opérations de travaux de rénovation énergétique de l'habitat privé ont été aidées par Colmar Agglomération ;
o   le montant des travaux de rénovation thermique mis en œuvre par les entreprises et servant d'assiette au calcul des aides pour les particuliers s'élève à environ 16 M € sur l'ensemble de Colmar Agglomération ;
o   sur cette période 2009/mi-2018, le montant des aides pour les particuliers représente environ 1,6 M € versés par la collectivité, montant auquel on peut ajouter environ 1 M € versé par VIALIS aux particuliers dans le cadre du partenariat conclu avec cette société.
·   programme de rénovation énergétique des bâtiments publics
·   mise en place d’une chaudière au bois pour le réseau de chaleur urbain
·   cadastre solaire pour évaluer le potentiel photovoltaïque des toitures.

Nous venons de franchir un pas supplémentaire. En effet, afin d’améliorer la mobilité en centre-ville, et dans le cadre de la signature de la convention « Action cœur de ville », Colmar Agglomération a décidé de mettre en place, d’ici 2019, des navettes électriques desservant l’hyper-centre de Colmar.  Dans cette perspective, Colmar Agglomération et le réseau Trace ont expérimenté, du lundi 17 au vendredi 21 septembre, une navette effectuée à l’aide d’un minibus 100 % électrique.





Pourquoi une navette électrique ?

Colmar a été l’un des premiers réseaux français à faire le choix d’une mobilité verte grâce aux investissements effectués dans la motorisation gaz naturel, carburant écologique par nature, pour remplacer le gazole traditionnel nettement plus polluant.
Depuis 1997, chaque bus acheté pour le réseau Trace est équipé d’un moteur fonctionnant au gaz naturel qui contribue à l’amélioration de la qualité de vie dans l’agglomération colmarienne. A ce jour, le réseau Trace dispose d’un parc de 40 bus dont 37 fonctionnent au GNV (gaz naturel véhicules).

 Colmar Agglomération poursuit aujourd’hui son engagement en faveur d’une politique de mobilité verte. Pour cette navette centre-ville, le choix s’est porté sur un véhicule électrique, plus adapté à une circulation au centre-ville grâce à des émissions sonores considérablement réduites et des émissions d’hydrocarbures, de fumées et de particules totalement nulles.

Un itinéraire test a été organisé dans le cœur historique de Colmar pour relier les principaux parkings situés sur son parcours : les parkings Rapp, Scheurer-Kestner, place de la cathédrale, montagne verte, Saint Josse avec une fréquence de passage d’environ 30 minutes. Deux zones
Stop & Go, situées près du musée Unterlinden et dans les secteurs cathédrale, ancienne douane, marché aux fruits, ont permis aux usagers de monter à bord de la navette et d’en descendre à tout moment.

Pendant la période de test, l’accès à la navette a été totalement gratuit.

Il est prévu d’acquérir 4 véhicules électriques lors de la pérennisation de cette navette centre-ville, d’ici avril 2019. Des réflexions complémentaires seront menées d’ici là pour cerner au mieux l’itinéraire à desservir.

Les caractéristiques techniques du véhicule

Convivial et compact, tout en étant spacieux et lumineux, le minibus 100 % électrique peut accueillir jusqu'à vingt-deux personnes, dont 8 places assises et un emplacement UFR (Usager en fauteuil roulant). Pour la période test grandeur nature, un modèle Bluebus a été prêté par l’un des constructeurs présents sur ce marché, la société Bolloré. D'une longueur de 5,46 m, équipé de batteries LMP® (LITHIUM MÉTAL POLYMÈRE), il dispose d’une autonomie de 120 km minimum et peut rouler jusqu'à 50 km/h. Le temps de charge des batteries s'élève à 8 h.

Les batteries positionnées sur le toit du véhicule ont permis la conception d’un plancher totalement plat, qui garantit une accessibilité à tous types d’usagers. Cette disposition présente également l’avantage d’éviter toute manutention du remplacement du pack batteries en cours d’exploitation.

L’essai réalisé a permis de tester ce modèle de véhicule, de mesurer sa consommation et son autonomie et de vérifier les éléments techniques tels que l’itinéraire et la fréquence.

Un bilan très satisfaisant

354 usagers en 5 jours, avec des appréciations très positives dans le cadre de l’enquête de satisfaction menée (cliquer).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire