lundi 29 octobre 2018

Mot de la semaine n° 420 du 29 octobre - Coopération transfrontalière FAFA


Le 63ème Congrès annuel de la Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe (FAFA) s’est tenu à Colmar du 18 octobre au 21 octobre dernier.

Pendant quatre jours, plus de 300 participants ont travaillé autour du thème « les jeunes et l’Europe de demain ». Un forum intergénérationnel ainsi que des ateliers ciblés ont approfondi ce thème. Au sein de ces ateliers, les réalisations concrètes de la coopération transfrontalière dans la région du Rhin Supérieur ont été présentées.

L’Europe est un sujet de réflexion très diversifié. Des avancées ont été constatées à plusieurs niveaux, politiques comme économiques. N’oublions jamais que, grâce à elle, nous vivons désormais dans un espace de paix. L’Union Européenne nous a donné en effet 70 ans de paix, la période la plus longue dans l’histoire européenne. Elle a joué un rôle clef dans la réunification d’un continent divisé par la guerre froide.

Mais d’autres objectifs portant sur des questions sociales et culturelles, restent à atteindre.

L’Europe doit donc demeurer pour nous tous un travail de construction portant sur toutes les réalités de la vie quotidienne. En tant que membres fondateurs, la France et l’Allemagne ont constamment montré la voie.

La nécessité pour la France et l’Allemagne de coopérer et d’agir ensemble au niveau européen n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui. Faire face aux défis politiques – terrorisme, populisme, incertitudes sur la scène internationale, mais aussi le Brexit ou la crise des réfugiés – exige un front uni. Il en va de même pour les défis d’ordre économique. Le chômage des jeunes et les divergences socio-économiques croissantes doivent être combattus avec d’autant plus de force que le monde est désormais multipolaire.

Pris individuellement, les pays ont moins de poids et d’influence. Nous pouvons faire valoir nos intérêts et nos valeurs auprès de la Russie et de la Chine plus efficacement en tant que continent uni plutôt que comme nations isolées.

Il nous faut cependant réfléchir pour rendre nos procédures plus rapides et efficaces. C’est pourquoi les échanges tel que celui organisé par le Cercle Franco-Allemand Colmar et Centre Alsace présidé par Mme Nicole COURATIER sont importants. Ils permettent de favoriser la compréhension mutuelle et de créer une multitude d’opportunités pour maintenir un excellent niveau de dialogue.

Colmar avait déjà accueilli il y a 2 ans « Triangle », à savoir l’organe de coopération entre le Cercle Franco-Allemand de Colmar et les Deutsch Französiche Gesellschaften de Freiburg et Baden Baden en présence des représentants des Villes de Freiburg et Baden Baden.

Lors de ma rencontre avec les congressistes, le 19 octobre, j’ai eu l’occasion de rappeler les nombreuses actions mises en place par la Ville de Colmar, en matière de coopération transfrontalière :

-          l’Eurodistrict Region Freiburg / Centre et Sud Alsace formé par la Région Freiburg, le Landkreis Breisgau-Hochschwarzwald, le Landkreis Emmendingen, Mulhouse Alsace Agglomération, le Pays Rhin-Vignoble-Grand Ballon, le Grand Pays de Colmar et le Pays de l’Alsace Centrale.
Un programme d’échanges dans le cadre « Klasse, la Nature » avec l’Association Régionale pour l’Initiation à l’Environnement et à la Nature en Alsace, a pour but de favoriser les échanges entre les établissements scolaires des deux côtés du Rhin. Pour l’année scolaire 2018-2019, le troisième échange concerne des classes de CM2 de l’école Serpentine de Colmar et de l’école Schönberg de Freiburg.

-          l’Infobest, structure transfrontalière au service de la vie quotidienne des habitants : une action exemplaire a été réalisée avec la création d’un « groupe d’intervention retraite » de 2013 à 2017. Sur cette période, une nouvelle loi allemande, sur l’imposition des retraites, a généré un afflux massif de demandes d’aide de la part des retraités français concernés. Ainsi, le groupe d’intervention spécifique a pu répondre à près de 15 000 retraités. L’investissement de la structure Infobest a également permis un accord entre les deux pays qui simplifie, aujourd’hui, les démarches « nouveaux » retraités concernés.

-          le Réseau des Villes du Rhin supérieur permet des échanges de bonnes pratiques.

-          Un « workshop » sur la mobilité innovante à Offenbourg en 2015, auquel a participé une personne de chaque collectivité, dont la Ville de Colmar.

-          Une journée d’information sur le programme de rénovation énergétique massive du quartier « Bürkle-Bleiche » à Emmendingen en juin 2016, à laquelle a participé le chargé du plan climat du Grand Pays de Colmar.

-          le Grand Pays de Colmar soutient la ligne renforcée de bus Colmar-Breisach.
Pour faciliter les déplacements des habitants des deux rives du Rhin, dans une démarche « éco-responsable », le Grand Pays de Colmar et Colmar Agglomération soutiennent financièrement les dessertes de bus supplémentaires mises en place pour proposer des horaires réguliers reliant Colmar à Breisach puis Freiburg.

-          Colmar et le jumelage avec Schongau, en Bavière, depuis 1962

La bourse d’échanges d’emplois d’été pour les jeunes étudiants a permis depuis 2016 à trois jeunes français et trois jeunes allemandes de pratiquer la langue du voisin et découvrir la vie en entreprise. La Ville de Colmar soutient financièrement l’association « Les Amis du Jumelage » qui propose des échanges culturels (semaine de langue) ou sportifs (randonnées pédestres ou cyclistes).

-          le partenariat avec Breisach am Rhein

Dans le cadre des « Animations été » organisées par Colmar Agglomération, un centre de loisirs sans hébergement, d’une semaine à Breisach et à Colmar est proposé à une quinzaine de jeunes dont six français de 11 à 12 ans.

-          exemples d’échanges ponctuels

-          accueil de la Ville de Vorstetten (banlieue de Freiburg), à Colmar, journée de formation, en février 2013, pour les services des espaces verts allemands avec la présentation de l’application des principes de développement durable en matière de fleurissement des villes ;

-          accueil de « Renergie » à Colmar, association de Kempten en Bavière, pour une présentation d’exemples d’utilisation d’énergies alternatives (chaudière à bois, réseau de bus au gaz) ;

-          projet « Ville Vie Vacances » du Centre socioculturel Europe, une semaine sur le thème du développement durable à Freiburg et en Forêt-Noire, pour une vingtaine de jeunes de 14 à 16 ans en juillet 2018.

-          l’adhésion à la Regio TriRhena

L’association RegioTriRhena est une plate-forme d’économie mixte, au Sud du Rhin Supérieur, qui regroupe le Haut-Rhin, le Sud Bade et la Suisse du Nord-Ouest, afin de renforcer la position et l’identité de l’espace géographique RegioTriRhena en vue d’une meilleure compétitivité.

Son activité principale consiste à mettre en réseau l’ensemble des acteurs de la Région trinationale. Les membres de cette association sont les chambres de commerce et d’industrie des trois régions transfrontalières, les universités, l’aéroport de Bâle-Mulhouse, Freiburg, Colmar depuis 2008, Colmar Agglomération à partir de 2019, le Département du Haut-Rhin, le Landkreis Breisgau Hochschwarzwald, etc.



Gilbert MEYER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire