lundi 4 mars 2019

Mot de la semaine n° 438 du 4 mars 2019 - Galeries Ex Match et Rempart


La Ville de Colmar a été sélectionnée pour faire partie du programme Action Cœur de Ville, mis en place par le Gouvernement. Ce programme vise à revitaliser les « villes moyennes » ayant une fonction de centralité pour leur bassin de vie et constituant un pôle de rayonnement régional. Il doit répondre aux besoins de la population en fédérant les acteurs publics et privés, afin de donner une place de locomotive à ces territoires et à leur aire urbaine.

Ainsi, ce plan va permettre de poursuivre la dynamique de développement économique de la Ville de Colmar et de son Agglomération, que ce soit en matière d’habitat, de commerce, de service ou encore de transport...

Dans le cadre de son programme « Action Cœur de Ville », la Ville de Colmar, consciente du rôle important joué par l’attractivité des commerces pour redynamiser son centre-ville, souhaite accompagner les copropriétaires de la galerie commerciale du Rempart, dans leur projet de rénovation.

En effet, au regard des précédents travaux d’embellissement de la Ville sur ce secteur ces dernières années (rénovation de la rue du Rempart attenante, restructuration du musée Unterlinden et de son parvis), les commerçants de la Galerie du Rempart, ont souhaité que celle-ci soit également rénovée. Il est vrai que cette galerie, construite dans les années 60/70, a été restaurée pour la dernière fois, il y a plus de 10 ans maintenant. Aussi, l'ensemble de l'espace, actuellement en perte de vitesse, est à moderniser : murs, plafonds, éclairage, mobilier, etc.

Qui plus est, cette galerie est un enjeu important pour la Ville, car empruntée par de nombreux Colmariens et visiteurs. Elle constitue une « porte d'entrée » au centre-ville pour les personnes stationnant dans les parkings Scheurer-Kestner et Lacarre.

Pour encourager les propriétaires privés à financer ce projet de rénovation, la Ville s’est engagée à participer financièrement au montant des travaux de rénovation de la Galerie (façades, devantures, hall de la galerie) à hauteur de 20% du montant Hors Taxes.

De plus, la Ville a décidé de répondre à l’appel à projet 2018 en déposant auprès des services du Ministre de l’Économie et des Finances un dossier de demande du Fonds d’intervention pour la Sauvegarde de l’Artisanat et du Commerce (FISAC), comme le permet le plan Action Cœur de Ville, pour le compte des commerçants de la Galerie. De leur côté, les propriétaires privés pourront déposer auprès des services de la Ville un dossier en vue d’obtenir l’aide accordée, dans le cadre des engagements de la municipalité, pour la rénovation des vitrines destinée à lutter contre la vacance commerciale.

Très attaché à la dynamique du commerce de centre-ville, je souhaite bien sûr que ce dossier reçoive un avis favorable de la Commission du FISAC.

La rénovation de la Galerie du Rempart n’est pas un cas unique. Celle de la galerie commerciale de
l’ex Match
, au quartier Europe, constitue une autre illustration de notre volonté d’accompagner les copropriétaires dans le financement des travaux.

Un bref rappel s’impose cependant au préalable.

A la suite de la décision des propriétaires du magasin MATCH, sis 21 avenue de l’Europe, de cesser leur activité en 2015, je n’ai cessé de chercher des solutions afin que ce centre commercial, véritable lieu d’attraction et de consommation de proximité pour le quartier Ouest, ne devienne pas une friche commerciale.

C’était un challenge. Il est en passe d’aboutir avec la création, par la société SLM COLMAR EUROPE, de trois cellules totalisant 2 227 m:

-        L’une alimentaire (NORMA) avec une ouverture prévue fin mars 2019
-        L’autre (ACTION) pour une surface de vente de solderie ouverte depuis le 31 janvier dernier.
-        Et une cellule commerciale dédiée à l’habillement dont l’ouverture est prévue pour la 2ème semestre 2019.

Je me suis particulièrement investi dans ce programme, en prenant des risques certains. Mais l’évolution très favorable de ce dossier montre que cet engagement n’a pas été en vain.

En effet, après avoir racheté l’ancien site pour le revendre à la société AXIS, après avoir rénové totalement le parking, après être devenue propriétaire des quotes-parts des parkings des propriétaires de la galerie commerciale, nous pouvons être satisfaits des accords obtenus.

Les travaux de rénovation de la galerie commerciale de l’ex Match relèvent eux aussi de l’intérêt public en matière de commerces de proximité pour les habitants du quartier Europe, dans le cadre du programme de rénovation urbaine.

Ainsi, à l’instar de l’aide accordée pour la galerie du Rempart, la Ville versera une participation correspondant à 20% du montant HT et sans plafond, des coûts de la maîtrise d’œuvre, des études et des travaux, portant sur les éléments suivants :

-        démolition de l’auvent avec reprise des façades,
-        rénovation des vitrines extérieures,
-        parties communes intérieures de la galerie.

De la même façon, la Ville prendra en charge, à hauteur de 20% du montant HT, la construction par la Copropriété, sur les terrains appartenant à la Ville, d’un local extérieur recevant les poubelles. Cette participation est exclusive de toutes autres aides de la Ville (aide aux vitrines, etc. …).

Voilà deux exemples qui montrent bien l’attachement de la Ville à favoriser le commerce de proximité au bénéfice des Colmariens, tous quartiers confondus.


Gilbert MEYER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire