lundi 15 avril 2019

Mot de la semaine numéro 444 - Jardins Familiaux


Enracinés dans une histoire plus que centenaire, les Jardins Familiaux favorisent une rencontre entre l’économique, le social et l’environnemental. Pleinement consciente du rôle joué par ces parcelles de terre, la Ville de Colmar a permis leur installation au cœur de la Cité. Ces jardins sont en effet autant de réserves de biodiversité sur le territoire. Ce sont aussi des lieux d’éducation au respect de l’environnement et au développement durable.

Ainsi la Ville de Colmar loue, à titre gratuit, à l’Association des Jardins Familiaux présidée par
M. Daniel CAZANOVE, près de 22 hectares de terrains répartis sur 15 sites différents. Cela représente actuellement près de 650 jardins (plan :
cliquer ICI).

Les jardins, particulièrement prisés, sont tous occupés à l’heure actuelle. A l’issue du bail conclu avec le locataire, ou en cas de résiliation anticipée du bail, c’est l’association qui choisit le nouveau preneur. Les demandes, faites au siège de l’association (50 avenue de Rome 68000 Colmar – permanence le jeudi de 18h à 20h) ou par lettre de motivation, sont examinées dans l’ordre d’arrivée et en fonction des disponibilités.

La Ville de Colmar assure l’aménagement des voiries externes et internes, des parkings et des espaces verts extérieurs et intérieurs, ainsi que l’adduction d’eau jusqu’à la limite des terrains. D’une manière générale, les parcelles non desservies par le réseau collectif sont équipées de puits par la Ville, la mise en place des pompes restant à la charge de l’Association.

Ces travaux représentent en moyenne un coût de 20 000 € par an pour la Ville. Dans ce montant, sont comprises les fournitures :

-        des m3 de terre végétale nécessaires pour lutter contre les affaissements et des m3 de gravillons pour la réalisation et l’entretien des allées,

-        de tout-venant et du sable pour niveler les parkings.

La Ville fournit le grillage et les piquets nécessaires à la clôture. Elle fournit également tout matériau nécessaire à la restauration des gouttières et accessoires pour les abris situés sur les parcelles existantes, la mise en place desdites clôtures et gouttières restant à la charge de l’Association. La fourniture des grillages et piquets et autres matériaux représente en moyenne un coût de 12 000 € par an pour la Ville.

La Ville verse annuellement à l’Association une subvention de fonctionnement égale à la TVA applicable au total des dépenses effectivement réalisées par l’Association, soit 20% de ce total. De 2015 à 2018, cette subvention s’est élevée en moyenne à près de 6000 € par an.

La Ville de Colmar entend poursuivre son action, en collaboration avec l’Association. Véritables pépinières du mieux-vivre ensemble, les Jardins Familiaux de proximité créent et renforcent les liens sociaux dans les quartiers. Ils contribuent à créer d’heureuses connexions avec l’espace public.

Nous avons su développer ces mini cadres champêtres. Sachons les préserver.



Gilbert MEYER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire