lundi 20 août 2018

Pacte Offensive Croissance Emploi - POCE


Dans mon discours, lors de l’inauguration de la Foire aux Vins (cf. Mot de la Semaine du 30/07/2018), je n’ai pas manqué de me réjouir de la signature par Colmar Agglomération, le 16 juillet dernier, d’un Pacte Offensive Croissance Emploi (POCE) avec la Région Grand Est. Un engagement fort pour l’avenir du territoire, pour le soutien et l’accompagnement des chefs d’entreprise.

En complément des actions déjà engagées par Colmar Agglomération, la Région Grand Est et Colmar Agglomération ont donc décidé de mobiliser leurs compétences et leurs moyens pour agir ensemble au service d’une ambition : développer l’attractivité économique, touristique et industrielle du territoire.

Ce contrat de partenariat constitue un outil privilégié de dialogue, de co-construction et de coopération. Il permet d’identifier les actions structurantes, en matière de développement économique et d’innovation, décisives pour l’avenir du territoire de Colmar Agglomération.

Le POCE Colmar permet donc d’inscrire Colmar Agglomération dans un enjeu global d’attractivité.
L’objectif est de préserver les activités existantes et d’encourager l’implantation de nouvelles entreprises. Il s’agit de faire levier pour encourager l’innovation et doper la compétitivité, l’attractivité économique et l’emploi dans le périmètre de notre bassin de vie.

Il faut rappeler que Colmar Agglomération couvre un bassin d’emplois important avec plus de 56 000 postes de travail dans les secteurs public et privé.

Le POCE se décline en 3 thématiques (détails en cliquant ici) :

-         la performance et le développement du tissu économique local
-         l’attractivité et le rayonnement international
-   la compétitivité par l’innovation et l’accompagnement des transitions numériques, créatives et énergétiques

Ce POCE m’a permis aussi de garantir la continuité de la présence à Colmar de l’Agence d’Attractivité d’Alsace.       

Colmar Agglomération assume donc pleinement son rôle auprès du tissu économique. Mais sur le fond, il reste à l’Etat de changer de logiciel pour diminuer véritablement les charges pesant sur les entreprises. Cette question-là, pourtant fondamentale, ne relève pas de Colmar Agglomération, mais bel et bien du Gouvernement.

Pendant des dizaines d’années, les aides publiques aux entreprises ont augmenté au même rythme que le taux de chômage... Les entreprises ne retrouveront pleinement leurs marges pour investir et gagner des parts de marché, et donc des emplois, que si leurs charges diminuent parallèlement à la mise en place de partenariats locaux tel que le POCE.

Il y a encore lieu de noter que la Région Grand Est, va cosigner la convention d’engagement pour les actions prévues dans l’opération « Cœur de Ville » entre la Ville et l’Etat. Ce partenariat est un plus indéniable, pour le territoire de Colmar Agglomération.


Gilbert MEYER

Aucun commentaire:

Publier un commentaire