mardi 11 juin 2019

Mot de la semaine du 11 juin 2019 - n° 452 - Mission Locale


La Mission Locale du Haut-Rhin Nord Colmar-Guebwiller a tenu son assemblée générale le 23 mai dernier. Nous disposons avec cette structure d’un dispositif performant qui sait accompagner un jeune dans sa recherche d’emploi, mais pas seulement. En effet, la Mission Locale accompagne aussi les jeunes afin qu’ils puissent accéder au logement, au système de santé, à l’aide sociale, à la culture. L’accompagnement qu’elle offre aux gens est donc marqué par une approche à la fois globale et personnalisée des problématiques qu’ils rencontrent.

En 2018, 33 715 contacts ont été établis avec les 2 102 jeunes accompagnés (soit en moyenne
16 contacts par jeune). 70 % de ces contacts auront été directs (entretiens individuels ou collectifs en face à face ou par téléphone), les autres l’ont été sous la forme dématérialisée, mais adaptée aux jeunes (courriels, sms …).

Le travail accompli auprès de ces deux milliers de jeunes a permis la signature de 2 144 contrats de travail (dont 98 en alternance), 517 entrées en formation et 399 stages en entreprise.

La Mission Locale propose 4 points d’accueil sur le territoire de Colmar Agglomération, dont une antenne située quartier Europe (5a, rue de Zurich), et deux lieux de permanence (Wintzenheim – Art'huss 2-4 avenue De Lattre De Tassigny, Muntzenheim – 24 rue Vauban).

Malgré la fin des emplois d’avenir, la Mission Locale a été en contact avec 453 entreprises en 2018, principalement dans les secteurs d’activité suivants :

-          commerce, vente et grande distribution,
-          hôtellerie, restauration, tourisme,
-          services à la personne et à la collectivité.

La Mission Locale organise aussi des visites mensuelles en entreprises, avec pour objectif de faire découvrir des métiers, ou même simplement le monde de l’entreprise pour ceux n’ayant jamais travaillé. Jouant un rôle de « chef d’orchestre », elle donne en quelque sorte le top chrono d’un changement d’échelle. Elle permet à chaque jeune concerné, de voir son engagement pris en compte parce que son effort est synchronisé avec celui des autres.

De plus, de 2015 à fin mars 2019, 628 personnes ont bénéficié du dispositif renforcé Garantie Jeune. Ce dispositif, déployé au niveau national, vise à amener vers l’autonomie, des jeunes en situation de grande précarité. Il propose un accompagnement intensif, individuel et collectif, pendant 12 mois aux 18-25 ans. Les bénéficiaires du dispositif ont un rendez-vous quotidien durant le 1er mois, puis toutes les semaines. Ils sont mis en contact avec le monde du travail via des Périodes de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP) en entreprise.

Les résultats obtenus en 2018 à la Mission Locale, grâce à ce dispositif, sont supérieurs à la moyenne nationale, 37,2 % des jeunes étant en emploi à la sortie (33,5 % au niveau national) et 11 % en formation (9% au niveau national), soit un taux de sortie positive de 48,2 %, ce qui est remarquable.

Colmar Agglomération est le 3ème plus important contributeur de la Mission Locale (après l’Etat et la Région Grand Est), avec, en 2019, une subvention de 184 830 €, représentant 12,5 % du budget total de la structure. Bien que sa zone d’activité s’étende sur 128 communes, 74 % des jeunes accompagnés sont issus du bassin d’emploi de Colmar.

Ces chiffres témoignent d’un important maillage de proximité. La gouvernance associative entre collectivités, services de l’Etat, partenaires économiques et sociaux porte donc ses fruits.

Par ses actions d’accueil, d’orientation et d’information ainsi que d’accompagnement social et professionnalisé des jeunes de 16 à 25 ans, la Mission Locale joue donc un rôle clé dans l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi.

Je veux saluer le travail réalisé sous la formidable impulsion donnée par la Présidente de la
Mission Locale, Mme Céline WOLFS-MURRISCH, et la nouvelle Directrice,
Mme Christel LAFITTE-MAYER.

Il y a chez toutes les deux comme une sorte d’engagement particulier, un peu militant. Mais il y a aussi la volonté de faire passer un message favorisant le respect des jeunes, un contrat de franchise. C’est aussi une forme d’engagement citoyen. La preuve en est que la Mission Locale vient d’organiser en partenariat avec le centre socioculturel Europe le 1er forum de l’engagement citoyen.

La Mission Locale a vocation à être confrontée à un défi majeur : celui de se tourner vers les jeunes, âgés de 16 à 25 ans, à la recherche d’un emploi. Son second défi, en miroir, c’est d’ouvrir les portes de tous les acteurs de l’emploi : les associations, les collectivités locales, les entreprises … Elle croit à la capacité des jeunes qui sont l’avenir de notre pays.



Gilbert MEYER

Aucun commentaire:

Publier un commentaire