lundi 26 novembre 2018

Festival du Livre et Marchés de noël


Deux éléments phares en ce dernier week-end de novembre : le Festival de Livre et l’ouverture des marchés de Noël.

Rendez-vous incontournable des amateurs de l’écrit et de l’image depuis maintenant 29 ans, le Festival du Livre a vu, comme à chaque édition, les visiteurs parcourir en nombre les allées du Parc des Expositions.

Les éléments contribuant à ce succès sont nombreux :

-          la volonté affirmée de la Ville de maintenir la gratuité de l’entrée et des animations, des parkings et des transports depuis le centre-ville et, nouveauté cette année, d’une desserte au départ des bibliothèques Bel’Flore et Europe ;
-          la qualité de la programmation qui allie « grands noms » et auteurs à découvrir ;
-          la multiplicité des animations destinées au jeune public - privilégié depuis toujours - et aux adultes, pour offrir à tous rencontres et expériences riches et variées ;
-          l’engagement et la participation de très nombreux acteurs de la chaîne du livre, auteurs, libraires, éditeurs, enseignants, bibliothécaires et relieurs ;
-          enfin, le soutien, confirmé chaque année, de la Région Grand Est, du Département du Haut-Rhin, du Centre national du livre et du Ministère de la Culture par l’intermédiaire de la DRAC Grand Est ; un soutien complété par les mécénats de SOFIA, de la SCCU, de VIALIS et du Crédit Mutuel.

Cette 29ème édition s’est déroulée au moment où l’opération d’aménagement des Dominicains de Colmar est à présent bien entamée. Elle permettra de dévoiler au public les trésors patrimoniaux jusqu’ici cachés dans les réserves de la Bibliothèque des Dominicains et bientôt mis en scène dans l’écrin somptueux de son cloître. Dans un an, les Colmariens pourront découvrir le cadre achevé de ce nouvel équipement culturel, à la veille du retour des collections et de la finalisation de la présentation muséographique.

La nouvelle édition des Marchés de Noël revêt, quant à elle, un contexte exceptionnel au regard des deux importantes nouveautés : l’installation d’un « Marché Gourmand » place de la Cathédrale, en collaboration avec l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) et l’Office de Tourisme de Colmar et sa Région, en plus des 5 marchés traditionnels.

L’idée est née de 2 constats : d’abord une absence d’animation autour de la magnifique collégiale, ce qui créait un vide, puis des difficultés pour se restaurer tant nombreux sont les restaurants à afficher complet en cette période (souvent 4 services par jour, grâce à de nombreux emplois saisonniers). Nous voulons donc tirer, tirer encore une fois vers le haut l’image du marché de Noël de Colmar.

Aussi 10 maisonnettes, magnifiquement décorées, sont tenues par les chefs reconnus dans le Haut-Rhin (Maître Restaurateur, Chef d’Alsace, Maître Cuisinier de France) pratiquant une cuisine autour des mets Alsaciens et / ou de Noël. Des mange-debout permettent de se restaurer sur place, par toutes conditions météorologiques.

Les horaires d’ouverture ont été reculés pour ce marché : 22h en semaine et 23 h les vendredis et samedis. Des animations, avec des chefs étoilés et maîtres restaurateurs, se tiennent 3 jours par semaine (mercredi, vendredi, samedi).

Ce nouveau Marché va satisfaire aussi bien les Colmariens que les touristes. Un bilan sera dressé en fin d’édition, dans l’objectif éventuel de reconduire ce « Marché Gourmand » l’an prochain.

Autre nouveauté : une vingtaine de sites de la Ville bénéficient d’animations lumière, au moyen de technologies les plus modernes en matière de projections d’images animées. Ce plan lumière, estimé à près de 2 M€, s’inscrit en parfaite adéquation avec le plan « Action Cœur de Ville » pour lequel Colmar a été retenue par le comité de pilotage national. Cette information n’est pas neutre car la Ville de Colmar peut ainsi bénéficier du concours financier de l’Etat.

Nous avons d’ailleurs eu l’honneur d’accueillir, lors de l’inauguration des marchés de Noël, Monsieur Rollon MOUCHEL-BLAISOT, Préfet coordonnateur de l’opération Action Cœur de Ville au niveau national.

Je rappelle que l’investissement repose sur des installations pérennes permettant de projeter la ville en harmonie, au travers de son patrimoine, dans différentes ambiances adaptées au gré des événements forts de la vie colmarienne. Et ce, durant toute l’année et pas seulement pour Noël.

Par ailleurs, de nouvelles décorations ont été réalisées par le service des espaces verts de la Ville sur le thème de Noël traditionnel, avec des décors typiques naturels. Ces décorations accompagnent les nouvelles mises en lumière.

Des nouveautés … mais aussi des améliorations telle que la mise en place de 4 toilettes publiques dont l’accès est gratuit pour tous.

Autour des 190 chalets de Noël (fabriqués dans la région) répartis au sein des 6 Marchés, de nombreuses animations ont de quoi ravir tout un chacun :

-          l’exposition des Métiers d’Arts d’Alsace dans l’Eglise des Dominicains ;
-          la patinoire en plein air pour les petits et les grands ;
-          les manèges de Noël place Rapp et place de la Cathédrale ;
-          les concerts et les animations musicales, dans le cadre de « Colmar chante Noël », et cela, tout au long du marché de Noël.

Nos Marchés de Noël (classés 2ème meilleurs Marchés de Noël européens en 2017 après la ville de Zagreb) attirent près de 1,5 million de visiteurs chaque année. Ils entraînent donc des retombées économiques exceptionnelles, en termes d’emplois notamment. Au final, ce sont des centaines d’emplois qui gravitent autour de l’opération colmarienne. C’est donc une activité stratégique, indispensable pour les professionnels de la région, mais de plus en plus concurrentielle, ce qui nous invite à toujours faire preuve d’innovation. Parallèlement, l’offre hôtelière sur Colmar s’est fortement développée ces dernières années. Elle a généré dans cette filière la création d’un nombre important d’emplois permanents.

J’ai conscience de la gêne que certains habitants peuvent ressentir. Aussi nous devons apporter des réponses pour que chacun s’y retrouve, à savoir les habitants du centre-ville, les commerçants, les professionnels du tourisme.

L’action politique, pour qu’elle puisse totalement satisfaire l’intérêt général, nécessite aussi d’être à l’écoute des concitoyens. Nous sommes donc particulièrement attentifs au ressenti des habitants. Nous nous donnons les moyens d’y répondre le mieux possible.

Précisément, nous avons bien capté les inquiétudes des Colmariens face à l’activité touristique qui s’est largement accrue en ville et dans ses environs, ces dernières années.

Certains ont le sentiment que tout est fait en faveur du tourisme ! Au-delà du fait touristique lui-même, c’est donc la perception qu’en a la population qu’il nous faut étudier, pour pouvoir agir. C’est pourquoi nous avons décidé, en lien avec Colmar Agglomération, de mettre en place avec l’Office de Tourisme de Colmar et sa Région et ses partenaires (Atout France, la Région Grand Est, l’Agence d’Attractivité d’Alsace et l’IUT Tourisme de Haute-Alsace basé à Colmar) un dispositif d’étude sur l’afflux touristique afin d’élaborer des actions concrètes pour améliorer le quotidien de tous les usagers de l’espace urbain, Colmariens ou non.
Une évaluation de l’impact social du tourisme va donc être menée pour mesurer l’opinion réelle des habitants du territoire à l’égard des Marchés de Noël et du tourisme en général.

Chaque année depuis 4 ans, l’ouverture des Marchés de Noël se déroule sous haute sécurité, compte tenu des attentats perpétrés dans le passé. Ainsi, la Ville et l’Office de Tourisme, organisateur, ont travaillé en amont avec les services de la préfecture et les services de l’Etat (Police, Pompiers, service de déminage) pour assurer une sécurité maximale du centre-ville. Car si l’économie et l’attractivité sont des éléments clés de notre développement, il est une notion sur laquelle il n’est pas possible de transiger : la sécurité de tous.


Gilbert MEYER



Aucun commentaire:

Publier un commentaire