lundi 27 mai 2019

Mot de la semaine numéro 450 du 27 mai 2019 - Poules


On se souvient des propos « rieurs » voire condescendants qui avaient accompagné en 2015, la mise en œuvre de l’un de nos engagements : la distribution d’un couple de poules pour réduire les déchets organiques.

Aujourd’hui, cette opération en est à sa 5ème année d’exécution, et il ne viendrait à l’idée de personne de la critiquer, tellement ses effets sont bénéfiques en termes de réduction à la source des déchets alimentaires. Par ailleurs, cette action a été « copiée », en France par de très nombreuses collectivités.


Le but de l’opération

Il est multiple :

-        réduire le volume des déchets collectés globalement sur l’agglomération,
-        encourager le tri sélectif des déchets et la valorisation d’une partie des déchets alimentaires,
-        limiter la production de gaz à effet de serre en évitant le transport et le retraitement des déchets. Associer poules et compostage permet d’éviter le recours aux sacs poubelles, et les allers-retours à la déchetterie !
-        maintenir au plus bas pour les usagers le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM). Celui-ci s’élève à 7,3 % après avoir été réduit en 2017 de 0,65 point. Pour comparaison, le taux moyen national de la TEOM était de 9,84 % en 2017 (source : Direction Générale des Collectivités Locales). Cela représente une économie de 3,31 M€ pour les contribuables de l’agglomération colmarienne.

Les conditions d’accès à l’opération

-        s’engager sur des conditions garantissant un accueil et un entretien correct des poules (surface minimale de 8 m² pour deux poules, poulailler, enclos …),
-        dotation gratuite de deux poules par foyer, tous les deux ans,
-        choix entre deux races de poules : poules rousses distribuées en juin, poules d’Alsace distribuées en septembre,
-        résider dans les communes ayant adhéré à l’opération, à savoir : Andolsheim, Bischwihr, Colmar, Fortschwihr, Herrlisheim-près-Colmar, Horbourg-Wihr, Ingersheim, Jebsheim, Muntzenheim, Porte du Ried (Holtzwihr et Riedwihr), Sundhoffen, Turckheim et Wickerschwihr, à raison d’une seule demande par foyer.

Le suivi de l’opération

-        le service de la gestion des déchets de Colmar Agglomération (1 avenue de la foire aux vins à Colmar - tél. 03.89.24.66.99 - contact.dechet@agglo-colmar.fr) est à la disposition des usagers pour répondre à toutes les questions des participants à l’opération,
-        un agent de Colmar Agglomération est missionné pour rencontrer les participants à leur domicile, échanger sur leurs éventuelles difficultés, les conseiller, s’assurer que les poules ont de bonnes conditions de vie et que les installations sont conformes,
-        le jour de la distribution, il est remis aux adoptants :

Ø  un guide de l’adoptant,
Ø  un contrat d’adoption,
Ø  un document de déclaration de recensement des gallinacés (dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire).

Colmar a fait des émules … Aujourd’hui, la moitié des communes membres de Colmar Agglomération s’est engagée dans l’opération. D’autres villes en France ont suivi le même chemin vers les gallinacés comme Versailles (2016), Saint-Maur-des-Fossés (2016), Rodez (2016), Bordeaux (2015), et depuis cette année, Mulhouse Alsace Agglomération.

Il est vrai que les poules sont des championnes du recyclage, de vrais « partenaires minceur » pour le bac de déchets ménagers. Elles allègent le poids des poubelles en picorant jusqu’à 55 Kg de déchets organiques par an. Deux poules suffisent pour « éliminer » l’essentiel des biodéchets produits par un foyer de 2 personnes.

Statistiques éloquentes en matière de biodéchets éliminés

Ci-dessous : estimations basées sur une consommation de 55 kg de biodéchets par an et par poule (hypothèse base de 150g/jour, poules gardées en moyenne pendant 4 ans, ce qui correspond à une pratique « domestique »).

Année de distribution
Poules distribuées
Biodéchets consommés annuellement (en tonnes)
2015
2016
2017
2018
2019
2015
430
23,65
23,65
23,65
23,65
23,65
2016
374

20,57
20,57
20,57
20,57
2017
300


16,5
16,5
16,5
2018
538



29,59
29,59
2019
440




24,2
Total poules distribuées
2 082

Total annuel biodéchets détournés
23,65
44,22
60,72
90,31
114,51


Coût pour Colmar Agglomération

Coût d’achat de 2 poules : 30 € HT la paire de poules d’Alsace, et 17 € HT la paire de poules rousses. Soit depuis le début de l’opération : quelque 25 000 HT.

L'investissement est rapidement rentabilisé. De fait, chaque année en France, un habitant produit en moyenne 354 kg d'ordures ménagères pour un coût de 89 €, selon l'Ademe (http://www.ademe.fr/). Or ces dépenses sont assumées par les collectivités. Mécaniquement, une moindre production de déchets diminue la facture payée par les villes dans le retraitement.

Plus précisément, l’opération « poules » a permis de détourner de l’incinération 333,41 tonnes. A 69,4 € HT le coût de la tonne incinérée, cela représente une économie pour Colmar Agglomération de 23 100 € pour les 5 années de distribution.

Au-delà de son incidence financière positive pour Colmar Agglomération, l’opération permet aussi à l’usager de bénéficier d’une production d’œufs dépassant les 300 œufs par an.

Gilbert MEYER

Aucun commentaire:

Publier un commentaire