lundi 27 janvier 2020

Mot de la semaine n° 485 - Patinoire

Une patinoire nécessite aujourd’hui un niveau d’expertise extrêmement important, compte tenu de sa forte technicité, des particularités de son fonctionnement et de son « comportement » thermique et énergétique.

Depuis l’ouverture de la patinoire en 1994, rue Robert Schuman, le système de réfrigération et de production de glace était essentiellement assuré par l’utilisation d’un fluide appelé R 22.

Suite au protocole de Kyoto en 2006, les pouvoirs publics ont décidé d’interdire définitivement l’utilisation de ce fluide, à partir du 1er janvier 2015, obligeant ainsi les gérants de patinoire à prévoir, à plus ou moins court terme, le remplacement des installations de production et de distribution frigorifique.

Ainsi, la Ville de Colmar a engagé diverses études techniques, en prévision du remplacement du système installé dans sa patinoire. Il a notamment été procédé dès 2013, à une opération de déglaçage pour vérifier l’état de la dalle, à l’appoint de 850 kg de R 22. Dans le même temps, le remplacement de l’automate de gestion du fonctionnement du décompresseur a été effectué.

Au regard des risques encourus, du fait de la fragilisation de la dalle de la piste et de la nécessaire obligation de mettre les installations techniques aux normes, le Conseil Municipal a décidé en 2018, sur ma proposition, de faire procéder au remplacement de la glace et du système de production et de distribution frigorifique. Il aurait été possible de reporter encore ce chantier. Mais il fallait avoir le courage politique d’y aller malgré les complications.

Le recours à un système de production à l’ammoniac et à l’eau glycolée qui, actuellement, présente les meilleures garanties a été privilégié.

Descriptif de l’opération :

L’opération a consisté à démolir l’ancienne dalle froide, à réaliser un ensemble dalle chaude et dalle froide permettant un fonctionnement optimal 12 mois sur 12, à remplacer les compresseurs fonctionnant au R 22 par des nouveaux ensembles fonctionnant à l’ammoniac et, également, à remplacer les installations de traitement d’air vétustes.

Coût de l’opération :

Initialement estimé à 2 160 000 € TTC, le coût de l’opération a été arrêté à 2 456 545,00 € TTC, en raison d’un surcoût de 360 000 € TTC de travaux supplémentaires, correspondant à la réalisation d’un dallage porté par des fondations, en lieu et place de la dalle chaude.

Durée de l’opération :

Les travaux ont débuté le 2 avril 2019 et se sont achevés le 20 décembre 2019, permettant ainsi de rouvrir la patinoire pour le concert habituel du 31 décembre, et, bien sûr, de procéder à la mise en route de la nouvelle délégation de service public, au 1er janvier 2020.

Plan de financement :

Dépenses
Coût TTC
Honoraires (indemnités concours, annonces, études diverses…)
137 811,00 €
Travaux
2 318 734,00 €
TOTAL
2 456 545,00 €

Recettes

Subvention de la Région Grand Est
350 000,00 €
Subvention du Département du Haut-Rhin
175 000,00 €
Sous-total subventions
525 000,00 €
Fonds de Compensation de la TVA (État)
335 809,00 €
Autofinancement Ville de Colmar
1 595 736,00 €
TOTAL
2 456 545,00 €


Participation de l’Association pour la Promotion des Sports de Glace (APSG) au coût de cette opération :

L’Association pour la Promotion des Sports de Glace (APSG) a participé financièrement au coût de cette opération, à hauteur de 25 000 € par an, sur la durée de la délégation de service public (DSP), soit un total de 125 000 €.
L’APSG a prévu, à plus ou moins moyen terme, de renouveler le système de sécurisation incendie, tenant compte des nouvelles dispositions en vigueur.
D’ores et déjà, la Ville de Colmar s’est engagée à participer au coût de ces travaux, à hauteur de 20 %.
Voilà une nouvelle illustration de notre engagement dans le domaine du sport. En moins de
6 mois, 3 équipements majeurs dont 2 nouveaux, pour les sportifs colmariens :
Ø  Le complexe sportif du Grillenbreit : 3,35 M € (« Mot de la semaine » du 30 septembre 2019)
Ø  Le complexe athlétisme « Europe » : 2,24 M € (« Mot de la semaine » du 18 novembre 2019)
Ø  Et donc la patinoire remise à neuf pour un coût de 2,46 M €
Soit un total de plus de 8 M € en terme d’investissements sportifs.

Gilbert MEYER
Maire de Colmar
Président de Colmar Agglomérat

Aucun commentaire:

Publier un commentaire