jeudi 4 juin 2020


Le 4 juin 2020

Chères Colmariennes,
Chers Colmariens,

C’est l’âme en peine que je vous écris aujourd’hui alors que je viens de prendre l’une des décisions les plus difficiles de ma vie politique, celle de retirer la candidature de mon équipe pour le second tour des élections municipales qui aura lieu le 28 juin prochain.

Comme vous le savez, mon engagement pour Colmar a été le pilier central de ma vie professionnelle et personnelle. J’ai envers vous une loyauté que j’ai pu démontrer à de nombreuses  occasions et je pense humblement ne pas être homme à reculer face aux difficultés.

Toutefois, après vingt-cinq années à votre service, mon corps m’a durement rappelé que parfois la volonté ne peut pas tout.

Rassurez-vous, mon état de santé n’est pas alarmant, mais il ne me permet actuellement pas de vous servir avec le dévouement qui a toujours été le mien et que vous méritez.

Ainsi, lorsque le Gouvernement a annoncé la date du second tour des élections au mois de juin, il est apparu évident que mon état de santé ne me permettait plus de me maintenir à la tête de la liste que j’ai fièrement menée au premier tour. Je veux d’ailleurs remercier à cette occasion, les Colmariennes et les Colmariens qui m’ont accordé leurs suffrages lors du 1er tour de ces élections.

Il n’a malheureusement pas été possible dans cet intervalle très court de reconstruire un projet qui fasse consensus au sein de mes colistiers. C’est donc avec un immense regret, et en pesant les conséquences pour les personnes exceptionnelles qui composent cette liste, que j’ai pris la douloureuse décision de ne pas maintenir la liste au second tour des élections municipales.

Je n’ai aucun doute que le Maire qui sera élu dans la foulée du second tour, le 28 juin prochain, sera digne de la confiance que vous lui aurez accordée, et qu’il saura prendre soin de cette ville merveilleuse que j’ai eu l’immense honneur d’administrer pendant ces vingt‑cinq années.

Je vous remercie encore, chères concitoyennes, chers concitoyens, pour la confiance que vous m’avez témoignée tout au long de mes mandats. Sachez que je me retire avec le sentiment du devoir accompli, celui d’avoir toujours œuvré, sans relâche et sans limite, pour le bien-être des Colmariennes et des Colmariens.

Bien affectueusement,

Votre Maire.


Gilbert MEYER

Aucun commentaire:

Publier un commentaire