mardi 26 novembre 2019





Treize militaires français de la force Barkhane ont trouvé la mort au Mali dans le crash de leur hélicoptère, lors d’une opération de combat contre les djihadistes.

La communauté nationale, rassemblée, est en deuil. Nous sommes tous aux côtés des familles durement éprouvées. Nous partageons leur douleur.

La mission confiée à nos militaires est exigeante et dangereuse. On a beau se dire que cette mission peut aller jusqu’au sacrifice suprême. On n’en partage pas moins l’immense peine des familles éprouvées par le destin tragique de l’un des leurs.

J’ai une pensée émue toute particulière pour M. Jean-Marie BOCKEL, Sénateur du Haut Rhin, dont le fils, Pierre, figure au nombre des victimes.

Au-delà de ce terrible destin individuel, les sentiments de reconnaissance et de respect vis-à-vis des 13 soldats et de leur famille s’imposent naturellement.

 

                                                                                   Gilbert MEYER
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire