lundi 16 décembre 2019

Mot de la semaine n° 479 - Restaurant Bel Air


La vaste opération de rénovation des quartiers Ouest est menée en plusieurs étapes, sous l’égide de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine. Il aura fallu déployer une énergie considérable pour plaider, à chaque étape, le dossier colmarien auprès des différentes instances de l’Etat.

S’agissant du quartier Bel’Air/Florimont, les études pour l’élaboration du projet urbain ont fait apparaître un réel besoin de renforcer les équipements publics, pour, à la fois, répondre aux besoins des habitants du quartier mais également renforcer son attractivité et rompre avec l’image « d’une simple concentration de grands ensembles ».

Aussi, le choix a été fait de regrouper, dans une centralité articulée (autour de la rue de Riquewihr), l’ensemble des équipements publics : écoles, pôle petite enfance (RAM et multi-accueil), bibliothèque, centre socioculturel, gymnase…

Il s’agit là d’une approche globale et structurante :

-        qui permet le désenclavement du quartier et son ouverture sur la ville,
-        qui entraîne une amélioration substantielle de la qualité de vie de ses habitants, à travers la requalification des espaces publics,
-        qui est porteuse d’une cohésion sociale renforcée favorisant la création d’un véritable cœur de quartier.

Les objectifs du projet urbain ont, plus particulièrement, reposé sur 3 paramètres :

-          assurer une meilleure desserte du quartier par les circulations douces,
-          mettre en valeur l’attractivité du quartier et ses qualités au service des habitants et des usagers,
-          créer des espaces de rencontre et de convivialité multigénérationnels.

Zone de Texte: Chiffres clés du Programme de Renouvellement Urbain dans le quartier Bel’Air/Florimont :

La dimension partenariale fait partie intégrante du dossier

Montant global du projet urbain : 41,6 M€ HT
Montant de la convention : 30 701 000 € HT
Opérations Ville de Colmar : 10 401 000 € (équipements, aménagements publics.)
Opérations Pôle Habitat : 20 300 000 € (démolitions, constructions, réhabilitations de logements sociaux)
Financements :
- Ville de Colmar : 8 808 000 €
- Pôle Habitat : 14 181 000 €
- ANRU : 4 006 000 €
- Autres financeurs : Région Grand Est, Caisse d’Allocations Familiales, Colmar Agglomération, CNDS, autres communes… 3 706 000 € (montant prévisionnel)


Opérations déjà réalisées ou en cours de réalisation

Les aménagements des espaces publics et des voiries (2019) : la requalification de la rue d’Ammerschwihr avec la création d’un parvis devant le groupe scolaire Brant, la reprise de la cour de l’école élémentaire Brant, la création d’un mail piéton reliant la rue de Riquewihr à la rue d’Ammerschwihr, la création d’un mail piéton reliant la rue d’Ammerschwihr à la rue de Sigolsheim, la requalification des rues de Londres et de la Poudrière.

Les équipements de proximité : la création du multi-accueil « Les P’tits Aviateurs », l’extension de l’école maternelle Brant, l’acquisition du bâtiment socioculturel « le Pacific ».

L’habitat : la démolition de la cité Bel’Air (dernière phase en 2016) et la démolition de la cité Florimont (en cours).

Les opérations à venir en 2020

-        la réhabilitation et l’extension du site « Le Pacific » du Centre Socioculturel,
-        l’extension de la bibliothèque Bel’Flore,
-        la réhabilitation de la cité « Sigolsheim »,
-        la rénovation complète avec isolation et mise aux normes d’accessibilité du groupe scolaire Brant.

Les opérations à venir en 2021-2022 : la création d'un nouveau gymnase sur le site Bel’Air, le réaménagement de la rue Riquewihr et la création d’un espace piéton, la restructuration du centre de Loisirs « Florimont » du Centre Socioculturel, l’agrandissement et l’aménagement du parc Sigolsheim.

La construction d’un nouveau site dédié à la restauration scolaire et aux activités périscolaires s’inscrit pleinement dans ce programme de rénovation.

Le site de restauration scolaire et périscolaire « Le Bel’Air »

Au terme d’un chantier qui a duré 13 mois, de novembre 2018 à décembre 2019, nous sommes heureux de pouvoir livrer ce site à la communauté scolaire.

Dès le 6 janvier 2020, le site de restauration scolaire et d’accueil périscolaire baptisé « Le Bel’Air » sera en fonctionnement avec une capacité d’accueil de :

-        100 places pour les élèves de maternelle,
-         60 places pour les élèves d’élémentaires.

Dans le cadre de la délégation du service de restauration scolaire, l’association PREALIS aura, forte de son expérience, la responsabilité du fonctionnement de cette nouvelle cantine.

A l’instar des autres sites de restauration scolaire, « le Bel’Air » est équipé de poubelles bio-déchets. Par ailleurs, l’approvisionnement auprès des producteurs locaux est de 50 % (pain compris) dont 35% de produits issus de l‘agriculture biologique. Il permet de faire évoluer le comportement alimentaire des enfants, à travers une alimentation naturelle et locale.

La société API livre les repas en liaison froide. Conformément aux objectifs posés par la loi EGalim du 2 octobre 2018, API propose depuis novembre dernier un menu végétarien par semaine. Ce sera aussi le cas à la cantine « le Bel’Air. » En outre, à partir du 1er janvier 2020, la loi EGalim prohibe la vaisselle en plastique à usage unique et les bouteilles d’eau plate en plastique dans les sites de restauration scolaire. Dans les cantines de Colmar, cet objectif est déjà une réalité. On le voit : le repas peut aussi être un vecteur de formation du futur citoyen responsable !

« Le Bel’Air » accueillera les demi-pensionnaires des écoles suivantes :

-          élémentaire et maternelle Brant,
-          maternelles Les Lilas, Les Muguets, Pasteur.

En dehors du temps de cantine, l’équipement pourra accueillir des activités périscolaires (aide aux devoirs, activités « Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité » du Centre Socioculturel, etc.). Un espace extérieur a été réalisé et sera dédié aux activités périscolaires hors les murs. La CAF68 a soutenu financièrement la réalisation de la cour du périscolaire à hauteur de 20 250 €. 

Situé en face des écoles maternelle et élémentaire Brant, le bâtiment d’une surface totale de 598 m²comprend 2 pièces principales qui sont les salles de repas (117 m² pour la salle de restauration des maternelles et 94,82 m² pour la salle élémentaire). L’opération a été réalisée sous maîtrises d’œuvre et d’ouvrage de la Ville de Colmar.

Nous voulons ce qu’il y a de mieux pour nos enfants. Voici un postulat que ne remettront pas en cause les parents des élèves concernés. Cette quête du meilleur pour nos jeunes est en effet partagée par toute l’équipe municipale qui œuvre avec l’association Préalis, pour leur proposer la qualité de vie la plus saine qui soit.

Financements :

-        Coût de l’opération : 2 022 000 TTC

·         Prestations intellectuelles et frais d’insertion : 24 187 €
·         Concessionnaires et distributeurs (Vialis, Colmarienne des Eaux) : 24 612 €
·         Travaux : 1 973 200 € (dont 54 000 € pour la cour du périscolaire)

-        Partenariats financiers : 592 250 €

·         Enveloppe ANRU : 272 000 € (montant provisoire)
·         Région Grand Est : 300 000 €
·         CAF 68 pour la cour du périscolaire : 20 250 €

-        Participation Ville de Colmar : 1 429 750 €

Au-delà du site de restauration proprement dit, la transformation en cours du quartier Bel’Air/Florimont en un moteur du développement urbain de la Ville de Colmar repose in fine sur ses habitants eux-mêmes. C’est une opportunité exceptionnelle qui s’offre à eux. Je suis persuadé qu’ils sauront la saisir.



Gilbert MEYER
Maire de Colmar
Président de Colmar Agglomération

Aucun commentaire:

Publier un commentaire